Wi-Fi 6

Le Wi-Fi 6 est une innovation qui véritablement change les règles et déplace les lignes.

Beaucoup d’as du marketing se rendent souvent coupables de présenter une amélioration mineure comme s’il s’agissait d’une innovation majeure. Pensez aux changements minimes apportés d’une année à l’autre aux produits ménagers matures. Il est également peu probable que votre toute nouvelle tondeuse à gazon soit vraiment aussi révolutionnaire que le fabricant veut vous le faire croire, du moins si on la compare aux modèles de l’an dernier.

L’industrie technologique n’est nullement en reste à cet égard – de nombreux produits technologiques sont présentés comme révolutionnaires dès leur lancement, même si leurs améliorations sont plus de petites itérations que de véritables bouleversements. Mais parfois le monde de la technologie donne naissance à une nouveauté qui véritablement change les règles et déplace les lignes.

Pour que ces changements technologiques qui définissent une génération de produits surviennent, et qu’ils soient rapidement adoptés, il faut un ensemble de facteurs. Dans l’industrie musicale, par exemple, le passage du téléchargement numérique au streaming s’est fait rapidement grâce à la prolifération des smartphones, à la disponibilité de débits de données importants dans la téléphonie et au découplage des pistes individuelles des albums que des services comme iTunes avaient permis au début des années 2000.

L’apparition de la dernière génération de Wi-Fi, le Wi-Fi 6, représente un changement tout aussi significatif. Les consommateurs adoptent plus rapidement que jamais les appareils connectés au réseau ; les fournisseurs de services sans fil (dont Cisco Meraki) lancent à une vitesse fulgurante des appareils réseau Wi-Fi 6 ; et une toute nouvelle norme cellulaire, la 5G, fait déjà des vagues dans le monde du sans-fil. En d’autres termes, l’ensemble de l’écosystème évolue dans le sens d’un avenir aussi radieux que rapide pour le sans-fil.

Si l’on se fie aux tendances passées, le Wi-Fi 6 aura un impact majeur sur l’ensemble de l’industrie et son adoption sera plus rapide que toute génération Wi-Fi précédente. Voici quelques raisons à cela.

Wi-Fi 6 : fondé sur un ensemble de technologies éprouvées et fondamentales

Bien que le Wi-Fi 6 présente une nouvelle collection de technologies révolutionnaires, comme la coloration BSS et le temps de propagation cible (TWT), il est fondé sur un certain nombre de technologies fondamentales et fiables qui ont été améliorées au lieu d’être reconstruites de zéro. Par exemple :

  • Wi-Fi 6 passe de 256 QAM (Quadrature Amplitude Modulation) à 1024 QAM. Plus le nombre est élevé, plus le nombre de paquets qui peuvent être envoyés efficacement est élevé. Cette augmentation signifie jusqu’à 2,5 fois plus de débit et 25 % d’efficacité spectrale en plus.
  • MIMO multi-utilisateurs (MU-MIMO), une technologie introduite avec Wi-Fi 5, permet aux points d’accès d’envoyer et de recevoir des paquets vers et depuis plusieurs clients simultanément. Combiné avec un support 8×8, cela se traduira par des vitesses nettement plus rapides dans différentes directions.
  • L’OFDMA (orthogonal frequency-division multiple access), qui remplace l’ancien OFDM, réduit considérablement la latence, surtout lorsqu’une multitude de clients se connectent au réseau. OFDMA est basé sur LTE, une technologie déjà bien éprouvée.

Quel est le résultat ? Bien que le Wi-Fi 6 soit une révolution dans le sans fil, il s’agit aussi à bien des égards d’une évolution des technologies existantes. Le déploiement du matériel et des appareils réseau Wi-Fi 6 devrait être assez fluide, de sorte que les consommateurs pourront commencer à utiliser le Wi-Fi 6 rapidement.

Plus d’appareils – et plus de demandes – que jamais

Il y a une bonne raison pour laquelle la Wi-Fi Alliance s’est mise autour d’une table en 2013 pour commencer à discuter ses plans pour le Wi-Fi 6. Depuis le milieu des années 2000, il y a eu une explosion du nombre de smartphones, d’ordinateurs portables et de tablettes, et cette tendance ne montre aucun signe de ralentissement : quatre milliards d’appareils équipés Wi-Fi seront livrés en 2019 ; à la fin de cette année, le 30 milliardième appareil Wi-Fi aura été livré – c’est trois fois le nombre cumulé (10 milliards) atteint en 2014 ! Et tous ces appareils, bien sûr, dépendent d’une connectivité cohérente pour fonctionner. Pour cette seule raison, le Wi-Fi 6, qui se concentre sur la couverture haute densité, se fait attendre depuis longtemps.

Mais le Wi-Fi 6 offre encore plus que cela.

Tout d’abord, il s’agit d’une norme beaucoup plus économe en énergie, car grâce à une fonction appelée TWT (Target Wake Time), les appareils vérifient l’existence de nouveaux paquets de données à des échéances précises plutôt que d’interroger constamment le réseau. Cette fonction peut aider les appareils tels que les téléphones, les appareils IoT et les applications à réduire jusqu’à 67% leur consommation d’énergie.

Deuxièmement, nous sommes sur le point de mettre au point de nouvelles technologies incroyables qui n’atteindront leur potentiel que s’il existe une norme Wi-Fi suffisamment robuste pour s’y adapter. Pensez à l’IoT, l’Internet des objets (et à son cousin, l’IIoT), à la réalité augmentée et virtuelle, et aux usines chargées de capteurs intelligents pour rendre les opérations plus efficaces. La performance de ces outils et de ces applications futuristes dépend de la rapidité du sans fil, car de longs temps de latence peuvent complètement en ruiner l’expérience. L’augmentation de la vitesse du Wi-Fi 6 est donc essentielle pour débloquer ces nouveaux services.

Les conséquences à long terme du Wi-Fi 6 + 5G sont immenses

Il y a une autre norme de technologie sans fil que toute l’industrie ne peut plus attendre : la 5G. Bien que les données mobiles sous une forme ou une autre soient disponibles depuis plus de deux décennies (vous vous souvenez du GPRS ?), elles vraiment pris de l’importance lorsque le marché des smartphones a explosé à la fin des années 2000 et qu’à côté des mobiles d’autres appareils ont vu le jour, comme les tablettes et les points d’accès mobiles.

Mais qu’est-ce que la 5G a à voir avec le Wi-Fi 6 et en quoi est-ce si spécial ?

La 5G et le Wi-Fi 6 sont en fait étroitement liés. Ils reposent sur les mêmes fondements techniques et apportent tous deux des améliorations significatives en matière de performance. Preuve du lien étroit qui existe entre 5G et Wi-Fi 6, une technologie Cisco appelée OpenRoaming permettra aux consommateurs de se déplacer en toute transparence entre les réseaux 802.11ax et 5G sans être confrontés à des interruptions de service.

Mais le Wi-Fi 6 et la 5G, c’est bien plus qu’une question de vitesse : ils représentent une évolution fondamentale des possibilités des appareils connectés, qu’il s’agisse de gros véhicules automobiles (comme les voitures autonomes, sans conducteur) ou de petits appareils IoT (comme les enceintes intelligentes). Alors que la 5G régnera en maître dans la plupart des scénarios extérieurs, le Wi-Fi 6 aura la priorité à l’intérieur des bâtiments et pour des appareils qui ne bougent pas trop souvent. Il est également important de noter que l’adoption du Wi-Fi 6 dépassera largement l’adoption du 5G pendant des années, selon ABI Research.

En fin de compte, la combinaison des forces du Wi-Fi 6 et de la 5G transformera complètement notre monde sans fil, où que se trouvent les utilisateurs ou leurs appareils.

L’engouement pour le Wi-Fi 6 est très net, et pour cause : les fabricants et les consommateurs adopteront rapidement et en masse la dernière norme Wi-Fi. Chez Cisco Meraki, nous ne pourrions être plus optimistes sur le Wi-Fi 6, et nous sommes totalement enthousiastes quant à ce que l’avenir du sans fil nous réserve.

Jetez un coup d’œil à nos nouveaux points d’accès compatibles Wi-Fi 6 et au tout dernier contenu Wi-Fi 6, y compris d’autres articles de blogues et webinaires pour les clients.

[Article librement traduit et adapté d’après celui de Neeraj Periwal sur le blog de Cisco Meraki.]